Ce qui nous porte

 

Les Valeurs de la Communauté Emmaüs de Besançon

Pour Emmaüs Besançon le partage, c’est en priorité le respect de l’être humain et son devenir. A la fois tradition et valeur vécue, le partage c’est se reconnaître des responsabilités communes : L’accueil, le travail, le service.

L’Accueil

 Notre communauté est une communauté d’accueil sans distinction d’âge, de race, d’opinion politique ou religieuse. Les seules conditions sont l’acceptation des règles de vie de la communauté (travail, vie communautaire, partage) et la place disponible. C’est un lieu de vie et de travail permettant à chacun d’évoluer et de trouver sa place, son épanouissement au service des autres.

Notre communauté accueille toute personne à la recherche d’un lieu de vie décent, d’un lieu d’espérance où l’on retrouve des raisons de vivre. Accueillir sans préalable celui qui est à la rue, à la recherche d’un « vivre en famille » dans la lucidité utopique de la fraternité.
Un homme blessé, seul, sans travail mais un homme capable d’être debout si on a besoin de lui et si on le rend acteur. Une porte qui s’ouvre : Emmaüs, une amitié et tout peut repartir par le partage et la rencontre. Un combat pour soi-même, un combat pour les autres.

Depuis sa création, la communauté de Besançon a pu accueillir plus de 1400 compagnons pour une durée de quelques jours à plusieurs années. La durée moyenne de présence est d’environ 3 ans. En moyenne 30 compagnons vivent à présent au sein de la communauté.

La Vie Communautaire

Nous menons une vie simple dans les règles de base de toute communauté : pas de violence, pas de drogue, pas d’alcool mais intégrité, respect de soi et des autres. Cette vie communautaire nous permettra de nous soutenir, d’aider en donnant un sens à notre vie dans le combat contre l’injustice.

Le Travail

Les tâches multiples de la communauté sont assurées par les compagnons. On donnera de l’importance à trouver un travail adapté à chacun pour qu’il ne soit ni assisté, ni dépendant. Le travail ne peut être évalué à partir de sa seule rentabilité mais de la possibilité d’initiative et de responsabilité qu’il procure car ce n’est pas le travail qui donne sa dignité à l’homme, mais l’homme qui donne sa dignité au travail par le but qu’il lui donne.

Le Travail permet de dégager des ressources pour la communauté sans oublier les autres. Il permet aux compagnons d’être sujets et non pas objets, acteurs dans leur responsabilité favorisant ainsi l’expression et la créativité de chacun au service de l’ensemble.

La base de notre travail est généralement la récupération. Un travail de récupération, de tri et de valorisation d’objets divers donnés et mis en vente.

Le Service

Rendre service à des hommes, les faire grandir, les former pour qu’ils soient solidaires, s’organisent et unissent leurs efforts pour plus d’efficacité au service des plus faibles.

Rendre service par l’aide aux familles en difficulté, par l’aide aux associations locales, par l’entraide nationale, par la solidarité internationale.

La solidarité dans notre communauté c’est :
    Rechercher un mode de vie qui pousse les uns et les autres à s’accorder une aide mutuelle
    Agir avec toutes les associations qui luttent contre l’exclusion et la pauvreté au plan local, national et international
    Créer l’échange et non la dépendance